La santé de la mère et de l’enfant 

avril 2018

Chères Amies Rotariennes,

Chers Amis Rotariens,

 

Le thème du mois d’avril est « la santé de la mère et de l’enfant ».

Il entre tout naturellement dans les préoccupations du Rotary : l’éradication de la polio en est un des aspects les plus spectaculaires.

Et quoi de plus naturel pour quelqu’un qui se prétend « humain » que de se préoccuper de la santé des générations futures ?

Je n’en dirai donc pas grand-chose mais je m’attarderai sur son contraire qui nous a encore frappés ces dernières semaines par des images brutales et même violentes.

Comment peut-on s’en prendre à des enfants de manière gratuite dans des conflits soi-disant idéologiques ?

Nous avons tous vu dans les divers journaux télévisés cette petite fille de 7 ou 8 ans expliquer qu’elle avait reçu des coups de machettes mais que finalement « les méchants hommes ne lui avaient coupé que la main » en exhibant son bras gauche amputé.

Et cette autre enfant de trois ans, le visage fendu par un coup de machette.

« Mon Dieu, qu’avons-nous fait pour en arriver là ? » chantait Georges Moustaki dans une de ses chansons engagées.

Il y a lieu de s’en inquiéter en effet.

« Cette société est malade » disait Martin Luther King après avoir subi sa première tentative d’assassinat.

Et c’est là que se trouve le rôle du Rotary.

Par les valeurs que nous défendons, par la tolérance que nous prônons et vivons dans nos clubs, nous devons être un exemple dans cette société déboussolée.

Trop de jeunes n’ont plus de repères et sont prêts à tomber sous l’influence de soi-disant idéologues aux « idéaux » abjects.

Nous n’avons pas le droit de rester les bras croisés devant cette situation désastreuse.

La société a besoin du Rotary et de ses valeurs.

La santé de l’enfant peut aussi se comprendre comme étant la santé mentale et morale de notre jeunesse.

Réfléchissons-y et … agissons !

Michel ANDRE

Gouverneur 2017-2018

District 1620 – ROTARY INTERNATIONAL

email : michel.andre@consulsoc.be  GSM: + 32 475 26 04 18